«

»

Avr 01

Samira EL AYACHI : « Quarante jours après ma mort »

 

Editions de l’Aube  16,80€

Samira El Ayachi est une jeune auteure née à Lens en 1979. Son style poétique, son imagination féconde, sa façon de raconter la société marocaine entre tradition et modernité, la portée philosophique de ses propos, font déjà d’elle un écrivain à part entière. Elle a quelques romans à son actif : Lettre à un professeur qui a marqué sa vie (ed. Flohic) et  « La vie rêvée de mademoiselle S.  » en 2007 (ed. Sarbacane). « Quarante jours après ma mort » est une histoire qui oscille entre fantastique et réalisme… Le narrateur, un jeune homme empêtré dans quatre histoires d’amour simultanées est… mort ! Il entend cependant tout ce qui se trame autour de lui et découvre alors ses véritables amis et ses nouveaux ennemis. Il « attend »   ses parents partis en pèlerinage et injoignables pour l’instant… Il « réunit » autour de lui ses amoureuses qui ne lui font pas de cadeaux… Bref, l’auteur a dû s’amuser à imaginer une telle situation ! Et plus le roman avance, et moins on a envie que le jeune homme disparaisse vraiment et définitivement… Samira nous aurait-elle convertis à la métaphysique ???   

Lydie George

in Côte d’Opale Magazine web et papier

avril/mai 2014