«

»

Déc 02

Jean-Christophe MACQUET : « Mandoline Vs Neandertal – L’embaumeur – Tome 11 »

mandoline

Éditions L’atelier Mosésu (2016) 222 pages ; 8.95 €

 

La collection « L’embaumeur », une des premières présentées par les éditions de l’Atelier Mosésu, nous raconte les aventures d’un héros pas comme les autres, Luc Mandoline, un thanatopracteur itinérant, qui, escorté d’un ex-compagnon légionnaire (Sullivan) et d’une amie d’enfance (Elisa), s’intéresse aux décès par trop suspects, aux personnages trop bizarres, et devient un enquêteur aux méthodes musclées qui cherche la vérité à tout prix. Chaque ouvrage de la collection est écrit par un auteur différent (comme les nordistes Claude Vasseur, Jess Kaan, Maxime Gilio ou Michel Vigneron que nous connaissons bien) sur le modèle d’un autre personnage célèbre dans le monde du Polar « Le Poulpe ».

Ce nouveau roman, plutôt atypique, est l’œuvre de Jean-Christophe Macquet, auteur du Pas-de-Calais. Atypique car, l’embaumeur étant  amoureux d’une jolie archéologue, il est devenu monogame, il n’apparait ici qu’en vacances, plus de cadavres à réparer, et exit ses complices Sullivan et Elisa. Mais Luc va enquêter sur la disparition  d’un vieux légionnaire allemand côtoyé dans un camping  qu’il considère comme un ancien frère d’armes, cela va lui permettre de déterrer des actions meurtrières  d’extrémistes de droite datant de plusieurs dizaines d’années… jusqu’à ce que son enquête et sa vie amoureuse se croisent.

Jean-Christophe Macquet a approfondi son thème archéologique et son roman foisonne de mille détails sur l’évolution des Néandertaliens. Le roman se lit rapidement car le style est agréable. Mais, je n’ai pas retrouvé l’embaumeur des précédentes aventures, le personnage de Luc Mandoline étant ici un gars sportif, c’est tout, son petit monde défini dans les tomes précédents a été gommé. Dommage.

 

DIDIER HANQUEZ

Le 02/12/2016