«

»

Déc 16

Hervé HERNU : « Les cris de l’ange »

 

les cris de l'ange

Editions Ravet-Anceau, collection Polars en Nord n°217 (2016) 15€

A noter : le roman est en vente sur le site Ravet-Anceau en PDF et en EPUB (11,99€)

Hervé HERNU nous offre avec les cris de l’ange, son huitième texte édité, dont 6 romans parus chez Ravet-Anceau, notamment dans la collection Polars en Nord.

Les cris de l’ange est la suite du thriller « Les murmures de l’ange » mais peut se lire séparément sans problème de compréhension. Il est situé à Arras, juste avant Noël.

« Kévin est un rescapé. Il a échappé à l’Ange Noir, un tueur en série s’attaque à de jeunes homosexuels à Arras », peut-on lire sur la quatrième de couv. Dix ans après, Kévin est devenu écrivain : il a acquis une certaine notoriété en racontant sa terrible expérience. Il vit avec Alexandre, un jeune policier. Ils ont beaucoup d’amis dans le milieu gay arrageois : de nombreux personnages entrent en scène au fil des premières pages.

Outre les crimes abominables perpétrés par l’Ange Noir de retour au-devant de la scène criminelle des deux côtés de la frontière franco-belge, un commando de trois hommes cagoulés et munis de barres de fer s’acharne de façon récurrente sur des couples gays en ballade dans Arras… La violence des actes submerge le lecteur…

On comprend bientôt que l’Ange Noir suit à la lettre le scénario du second roman de Kévin, prêt à être édité…La réalité poursuit la fiction…La dépassera-t-elle ? Comment L’Ange Noir a-t-il eu accès à ce compuscrit ? Kévin se sent épié, suivi, il s’enfonce dans une paranoïa telle, que même Alexandre se met à douter de lui… Les certitudes s’effondrent.

La mise en abîme du livre dans le livre perd, à dessein, le lecteur à plusieurs reprises. Le rythme de l’action s’intensifie au milieu du roman. Hervé HERNU décrit dans chaque chapitre l’avancée de chaque personnage en parallèle : Kévin, l’Ange Noir, Alexandre, les policiers belges, et un autre policier français (le père d’Alexandre), puis enfin celle de deux amants qui se retrouvent après avoir  tenté en vain de vivre avec une femme.

Le roman se déroule donc quelques jours avant Noël. La neige et le froid sont omniprésents, donnant aux paysages bien évoqués par Hervé HERNU des allures de photos noir et blanc. Seul le rouge sang vient animer les pages de ce thriller terriblement sombre.

Le thème choisi par Hervé HERNU exposant les difficultés des homosexuels à vivre simplement dans la société, à l’instar des hétéros, met en lumière sans complaisance, les idées rétrogrades et dangereuses de certains groupes de pression.

Derrière son thriller détonnant, Hervé HERNU prend un soin particulier à la psychologie de ses personnages : nous sommes confrontés, comme le dit lui-même l’auteur, à « leur vie,  leur état d’âme,  leurs relations,  leurs projets,  leurs mensonges,  utiles ou pas,  leurs envies,  leurs besoins.  Et sur l’espoir.  L’espoir d’être ou de devenir,  l’espoir d’avoir ou de ne pas avoir… ».

Un mélange très réussi !

Lydie GEORGE

12 décembre 2016